1 photo
favoris

Daniel Khunt



Parcours :


Astrophysicien, directeur de recherche émérite au CNRS. D’abord enseignant chercheur à l’Université, puis thésard à l‘Observatoire de Paris-Meudon. Service militaire dans la coopération technique, au Chili à l’Observatoire européen austral (ESO). Thèse d’État en astrophysique à CALTECH (Californie). Post-doc à l’ESO (Genève) durant 3 années. Intègre l’Institut d’Astrophysique de Paris (IAP), puis quitte l’université pour intégrer le CNRS.  

Crée la série de conférences scientifiques annuelles de l’IAP, et les conférences mensuelles en direction du public qu’il anime depuis 20 ans.


En 1990, chercheur principal (PI) d’un programme d’observation sur le télescope spatial Hubble et prend la tête d’un laboratoire international « sans mur » qui travaille sur ce projet.


En 1991, produit un rapport sur la diffusion des connaissances par les chercheurs, à la demande du ministre Hubert Curien. Initiateur et réalisateur de plusieurs activités de diffusion des connaissances.


Il a participé à des films dont en 2017, un documentaire de Stéphane Berthomieux, consacré à l’artiste Pierre Soulages, la création d’émissions sur France Culture. Il est par ailleurs l’initiateur et concepteur de la Nuit des Etoiles initié en 1991 sur Antenne 2.


Parmi ses ouvrages remarqués figurent « Les Mots du ciel » (CNRS éditions) qui témoigne d’un souci de transversalité en mêlant la science et la linguistique, histoire des croyances populaires etc… et « L’astrologie est-elle une imposture » destiné à faire le point, critique de la place de l’astrologie dans le monde contemporain.


Ses interventions sont nombreuses dans les médias : TV, radio, et chroniques diverses dans des revues spécialisées (L’Astronomie, Ciel et Espace, etc.) et dans des débats croisés avec des scientifiques, des artistes, des philosophes etc.


Expertise :

Astrophysicien, a participé à de nombreuses campagnes d’observations dans des observatoires isolés (désert d’Atacama, ou Mauna-Kea à Hawaii), et ayant accès à des programmes spatiaux (télescope spatial Hubble, etc..) Travaille intensément au sein de collaborations internationales. Organise et planifie les observations. Participe à la définition d’instruments, la collecte et la réduction des données. Participe à la vie scientifique (conseils, colloques, échanges, travail sur le terrain, encadrement d’étudiants).
 

 

Type d’intervention déjà réalisées et réactualisées : 

 

  • Du monde clos au Big-Bang : 400 ans d’observation du ciel:

Comment sommes-nous passés des représentations mythologiques de l’antiquité via d’autres cultures, des ruptures nécessaires qui peu à peu nous amènent au big-bang et à la vision contemporaine du cosmos… Une rupture essentielle a eu lieu en 1609 , il y a un peu plus de 400 ans lorsque Galilée pour la première fois braque une lunette vers le ciel.

 

  • Du Big- Bang a l’origine de la vie:

A partir de l’image du “Hubble Space Telescope” du ciel profond et de celle obtenue récemment par le satellite Planck qui montre l’univers 300 000 ans après le Big-Bang… on peut expliciter l’apparition de la complexité et l’origine de la vie. Quatre questions qui se posent à l’homme : d’où venons-nous? qui sommes-nous ? ou allons-nous et qu’allons-nous manger ce soir.

 

  • Les Mots du ciel:

Les Gaulois avaient peur, dit-on, que le ciel leur tombe sur la tête. En tous cas beaucoup de mots nous viennent de là-haut. Une star, on l’oublie parfois, c’est avant tout une étoile et, de l’ouragan au désastre en passant par les cosmétiques de nos trousses de toilette et les malotrus, on reste sidéré par l’influence du ciel sur notre vocabulaire. Ce ciel dans nos têtes, ce sont autant de descendances souvent oubliées, autant d’histoires souvent drôles à raconter.

plus d'infos
contact@minds.com
Références clients
Etes vous sur de vouloir supprimer tous vos favoris ?
0 favoris
Sélectionnez vos profils favoris en cliquant sur
dans les pages profils, puis recevez votre sélection par mail......